Stéphanie Blu - Médecine Traditionnelle Chinoise et Lifting par acupuncture

Qu'est ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

 

Cette médecine très ancienne (plus de 4000 ans) s'appuie sur des milliers d'ouvrages écrits au fil des siècles

La MTC considère la santé comme étant la manifestation de l’énergie interne de l’être humain en lutte avec les énergies dites perverses (froid, vent, pluie, canicule, stress, anxiété, traumatismes…) issues de son environnement, ou de son rapport à celui-ci.

Elle n'entrave pas d'autres traitements médicaux parfois incontournables. Au contraire, elle renforce la vitalité et accélère l'élimination des toxines.

 

Le praticien de médecine traditionnelle chinoise ne se substitue aucunement au médecin occidental. 
La médecine occidentale permet l’établissement d’un diagnostic en utilisant des techniques modernes d’analyse pour identifier et nommer une maladie en fonction de symptômes purement médicaux décrits par les patients.

La médecine traditionnelle chinoise, elle, ne fonctionne pas du tout de la même manière, ni dans son enseignement ni dans son fonctionnement, et encore moins dans l’exercice du métier de praticien en MTC. Le mot diagnostic n'est pas utilisé mais on parle d'anamnèse et bilan énergétique, ce n’est absolument pas le même diagnostic que celui établi au sens occidental du terme. 


La Médecine traditionnelle chinoise est holistique. Elle se place donc sur le terrain profond des personnes, sur leur mieux-être et non pas sur la maladie ou le symptôme qui sont du domaine de la bio médecine occidentale. Elle adopte un système d’analyse spécifique qui permet de retracer l’histoire, les habitudes, le vécu émotionnel et physique d’une personne. Elle définit des syndromes énergétiques qui lui sont propres : vide du Qi du Poumon, Vent du Foie, Dysharmonie Foie-Rate... 

Il n’y a donc aucune similitude entre la MTC en France et la médecine.
Les consultations en médecine traditionnelle chinoise en France visent donc à aider le patient à rééquilibrer ses propres énergies. La MTC participe donc au déblocage de zones spécifiques, méridiens ou points d’acupuncture, pour permettre une harmonisation de l’ensemble des flux énergétiques du corps.
Nous sommes donc très loin de l’objectif purement « médical » de la médecine occidentale
 

L’objectif n’est pas d’éradiquer un symptôme mais de ré-harmoniser le corps dans son ensemble.


Le travail d’un praticien de médecine chinoise se situe donc en surface (BIAO : terme chinois utilisé pour décrire l’aspect superficiel) et ne touche pas aux organes.
Le rôle du praticien de médecine traditionnelle chinoise est de faire circuler un élément totalement inconnu ou ignoré par la médecine moderne, l’énergie ou « QI », afin de ré-harmoniser un flux énergétique perturbé conduisant à un mal-être.

 

La Médecine traditionnelle chinoise utilise des outils spécifiques à sa pratique au même titre que la médecine occidentale. 

Les outils du praticien de médecine traditionnelle chinoise peuvent tous s’avérer efficaces : les mains, les doigts, les aiguilles d’acupuncture, les moxas, les ventouses, les guashas...

A cela on ajoute la diététique, l'apprentissage de l'hygiène de vie et les exercices physiques tels que le tai qi ou le qi gong.

 

Nous sommes donc très loin de la médecine occidentale qui traite un symptôme isolé alors que la MTC se concentre sur la globalité du corps et de la personne.

 

Le praticien de médecine traditionnelle chinoise sait, lui, travailler avec des aiguilles d’acupuncture en faisant un bilan énergétique préalable, sans interférer sur la thérapeutique au sens de la médecine occidentale.

 

Les tarifs sont de 50 euros la première séance et 40 euros les suivantes, et 50 euros le lifting en acupuncture.
La première consultation dure environ 1h30, comprenant la création du dossier.