Actualités

Les bienfaits de la méditation

Posté le vendredi 30 janvier 2015 par admin , dans la catégorie General

L'influence de la méditation sur la santé et le bien-être général est considérable.

Méditer est bien sûr très profitable à l’esprit, qui se trouve discipliné, épuré, vidé de nombreuses couches inutiles qui lui sont imposées ou superposées. On oublie pourtant que le corps aussi bénéficie de la méditation. Lui aussi est discipliné, on lui apprend à se tenir calme, on lui montre qu’il peut nous servir en restant inactif. C’est toute la santé qui profite de la méditation, parce que les effets de cette pratique sont plus riches que ce qu’on pense trop souvent.

Méditer pour retrouver le calme

Trop souvent, on se laisse emporter par un flot d’activité, par de fausses urgences. On s’éparpille. L’esprit est le premier frappé, le corps est ensuite touché. On se trouve alors agité, on ne tient pas en place, on saute d’une activité à l’autre, on se fatigue à ne rien faire, on ne trouve pas le repos quand on en a besoin. Méditer permet de revenir au calme, de retrouver cette capacité à se consacrer à une seule tâche, de tout son être : esprit et corps. Ce dernier est alors capable de plus d’énergie quand on le lui demande, parce qu’il ne la brûle pas à sautiller, à courir ici ou là, à se maintenir en place parce qu’il n’est pas occupé. Quand on désire s’endormir, le corps sait trouver le calme puis le repos. Il ne souffre plus des moments d’attente, de travail immobile. Il ne vient plus parasiter le travail de l’esprit quand seul ce dernier est sollicité.

Un niveau de stress réduit

On s’habitue au stress comme on s’habitue à bien d’autres contraintes. Mais subir un stress de plus en plus important devient vite source de fatigue, d’irritabilité, de perte de ses moyens de réflexions et de résolution des problèmes. En méditant, on réduit significativement son niveau de tension. Cela est sensible durant la pratique seulement, tout d’abord. Puis, à force de pratique régulière, c’est son niveau général qui est abaissé, et vous vous retrouverez plus serein, mieux dans votre tête et dans votre corps. Vous serez plus à même de trouver des solutions aux problèmes du quotidien. Vous découvrirez peut-être avec étonnement que des problèmes de peau légers, que des petits ennuis de santé sont en fait causés par le stress et qu’en le réduisant vous vous débarrasser de ces soucis légers.

Des effets plus profonds de la méditation sur la santé

Méditer régulièrement va vous forcer à maintenir une posture correcte. Vous renforcerez alors certains muscles laissés à l’abandon. Mais comme ce travail est très progressif, vous ne ressentirez pas forcément ses effets avant qu’on ne vous le fasse remarquer. Vous réduirez le mal de dos, la tendance à se tenir voûté.

Vous apprendrez également à mieux respirer, à offrir à votre corps l’oxygène dont il a besoin pour bien fonctionner. Vous vous rendrez compte que vous êtes parfois en carence d’oxygène tout comme vous pouvez être en carence d’eau parce que vous ne buvez pas assez. Si tant de sportifs de haut niveau travaillent leur respiration, c’est parce qu’on ne sait que rarement bien respirer, laissant le stress, l’anxiété, l’inquiétude dicter la manière dont notre organisme est alimenté. En respirant plus profondément, vous diminuerez également votre niveau de stress. Le corps, maintenant correctement oxygéné, ne déclenchera plus de réactions de stress comme la respiration plus rapide mais moins profonde, engendrant eux aussi du stress et déclenchant un cercle vicieux épuisant.

En ne soumettant plus votre corps à des attaques diverses, vous lui laissez toutes ses forces disponibles pour lutter contre les maladies de saison. Vous ôtez de vos épaules des charges qui n’ont pas lieu d’y être, aussi votre corps dispose-t-il pleinement de ses capacités de défense immunitaire.

Pratiquez régulièrement la méditation et vous serez étonné par les améliorations régulières que vous ressentirez à tout niveau dans votre vie. Elles sont bien sûr légères, ne vous attendez pas à devenir un Bouddha du jour au lendemain. Elles n’en sont pas moins agréables et bien ancrées. Si pratiquer la méditation est bon pour votre corps et votre esprit, pourquoi vous en priver ?